Adrien Péquignot

Chercheur-doctorant en Sciences de l’information et de la communication, en contrat doctoral.

Thèmes de recherche

Ses recherches portent sur l’étude d’un chatbot conversationnel, afin d’étudier les formes de relations sociales qui s’expérimentent dans et par ces médiations algorithmiques, et également de tenter d’identifier les valeurs et visions du monde encodées dans l’algorithme.

  • Sociabilités numériques
  • Sémiotique sociale
  • Usages et appropriations de dispositifs numériques
  • La médiation algorithmique des émotions
  • Intelligence artificielle et big data

Thèse en cours

  • “Faire théâtre” des chatbots. Pratiques d’appropriation de Replika et limites du dispositif (sous la direction d’Alexandra Saemmer).

Publications

(à paraître), « Love me Tinder, love me sweep aside. Rétro-ingénierie sociale d’une application de rencontre », Communication et Langages, sous la direction d’Alexandra Saemmer, article accepté.

2019, « Masser les institutions, faire bouger les lignes », rédaction à 12 mains (Jilali, Régis Garcia, Léocadie Mbous, Arsène Mbuma, Malo Morvan, Adrien Péquignot), Agencements, no 4, sous la direction de Pascal Nicolas-Le Strat.

2018, « Le ratage comme occasion », Agencements, no 2, sous la direction de Pascal Nicolas-Le Strat.

2016, « Corps et transhumanisme. Quelle forme de rapport à soi les prothèses transhumanistes induisent-elles ? », le portiQue, no 37-38 (nov.), sous la direction de J.P. Resweber.

Organisation d’événements scientifiques

Co-organisation avec Lucile Coquelin d’une retraite de rédaction doctorale à l’abbaye de N-D de l’Ouÿe, Les-Granges-le-Roi (91), 14-16 janvier 2021.

Co-organisation avec Lucile Coquelin des Journées d’études doctorales du CEMTI, Université de Paris 8, 11 & 12 janvier 2021.

Participation au comité d’organisation des journées d’études Figurer nos liaisons numérique par les arts, organisées par Sophie Jehel & Fardin Mortazavi, 3-4 décembre 2019.

Responsabilités éditoriales

Coordination du n°45-46 de la revue Le Portique, « Art et politique – Une approche critique », avec Denis Viennet & Konstantin Timachov (décembre 2020), https://journals.openedition.org/leportique/3685

Membre du comité éditorial de la revue de sociologie Agencements. Coordination de la plateforme numérique (Basecamp) et relecture d’épreuves.

Interventions à des séminaires, journées d’études et colloques

« Écritures de soi sur la plateforme de rencontres Tinder », Colloque international de jeunes chercheurs Lire, (ré)écrire et partager – Anciennes et nouvelles pratiques de signification,Université de Bologne, 16-17 juin 2021.

« La grammatisation des émotions dans les applications pour smartphone : le cas du chatbot Replika. », Séminaire doctoral CEMTI Le visible et l’invisible sur les plateformes, Université de Paris 8, 28 mai 2021.

« Proposition méthodologique de rétro-ingénierie sociale », Colloque CLI – Manières de voir, manières de penser le monde - Méthodologie(s) à l’épreuve du réel et pratiques (pluri-)disciplinaires, École doctorale Cognition, Langage, Interaction, Université de Paris 8, 4 mars 2021.

« Les métriques comme mesure de toute chose ? Expérimentations du plugin Facebook Demetricator (Ben Grosser) », Journée d’étude Les corps en scène à l’ère des réseaux socionumériques, EUR ArTeC, 3 mars 2021.

« ”Love me Tinder, love me sweep” aside. », Journées d’études doctorales du CEMTI, Université de Paris 8, 11-12 janvier 2021.

« Rapport d’étonnement » avec Allan Deneuville et Guillem Serrahima, Colloque Les angles morts du numérique, Cerisy-la-Salle, 24 septembre-1er octobre 2020.

« Déjouer les captations contemporaines de l’attention avec Zoe Beloff. », Journée d’étude Data & Pixel, la sociophotographie enquête organisée par Sophie Jehel et Véronique Figini, Jeu de Paume (Paris), 20 février 2020.

« Ce qui se joue lorsque « Les émotions vont au travail ». A propos de l’oeuvre de Zoe Beloff », Journées d’études Figurer nos liaisons numérique par les arts, organisée par Sophie Jehel et al., Université de Paris 8, 3-4 décembre 2019.

« ‘‘Vivre à propos ’’, dans l’environnement des nouvelles technologies aujourd’hui », Institut Français de Saint-Pétersbourg, Russie, 21 avril 2016.

« Penser notre rapport au numérique avec Montaigne », Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis (93), 4 octobre 2015.

« Computerization process and the self », International Summer School à l’Université de Telavi, Géorgie, 1er-8 septembre 2015, sur le thème Evolution of Consciousness and the Post-human Society.

« L’écriture devient-elle obsolète ? », colloque Le sujet digital- In-scription, ex-cription, télé-scription, Labex Arts H2H, Université de Paris 8, 18-21 novembre 2013.

« The language of the techno-economic paradigm », International Summer University, Instituto de Filosofia, Porto, Portugal, 29 août-04 septembre 2011.