Alexandra Saemmer

alexandra.saemmer@gmail.com

Professeure des universités en Sciences de l’information et de la communication à l’UFR « Culture et communication », Université de Paris VIII. Directrice adjointe du Labex Arts-H2H. Responsable éditoriale de la revue HYBRID (revue interdisciplinaire des arts et médiations humaines). Membre du Conseil de l’UFR « Culture et communication ». Membre du Conseil académique et de la Commission numérique de la ComUE Paris Lumières.

Thèmes de recherche

Les recherches d’Alexandra Saemmer portent sur la production du sens dans les artefacts culturels numériques, et en particulier sur les convergences et champs de tension entre les contextes de production, l’anticipation des pratiques par les matérialités de l’artefact, et les processus de réception (terrains : presse en ligne, publicité, e-albums culturels, littérature numérique, applications éducatives, réseaux socio-numériques, manuels…). Les formes et figures des artefacts numériques sont étudiées dans une démarche de sémiotique critique qui s’intéresse tout autant aux matérialités des dispositifs (design éditorial, “architextes” logiciels, code) qu’aux stratégies discursives et à leurs motivations. 

  • Sémiotique sociale du texte et de l’image
  • Le capitalisme linguistique des plateformes, et l’émergence de tactiques de résistance
  • Éducation critique aux médias
  • Littératures et arts numériques expérimentales

Publications

Ouvrages

2015, Rhétorique du texte numérique, Lyon, Presses de l’ENSSIB.
2007, Matières textuelles sur support numérique, Publications de l’Université de Saint-Étienne.
2002, Duras et Musil – drôle de couple ? Drôle d’inceste ?, Amsterdam – New York, Rodopi.

Directions d’ouvrage et de numéros de revue

  • 2020, en en coll. avec Jehel Sophie, Education critique aux médias et à l’information en contexte numérique. Enjeux, outils, méthodes, Lyon, Presses de l’Enssib.
  • 2020, en coll. avec Cervulle Maxime, MEI n° 49 : « Regard et communication ».
  • 2017, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, Livres d’art numériques, de la conception à la réception, Paris, Hermann.
  • 2017, en coll. avec Vaillant Alain, Linarès Serge, Legoy Corinne, La poésie délivrée, Presses de Paris Ouest.
  • 2016, HYBRID n° 3 : « Cultures numériques : alternatives », Presses universitaires de Vincennes.
  • 2016, en coll. avec Vaillant Alain, Linarès Serge, et Legoy Corinne, La poésie délivrée, Presses de Paris Ouest.
  • 2015, en coll. avec Lavaud Sophie, E-Formes 3 – Les Frontières de l’oeuvre numérique, Publications de l’Université de Saint-Étienne.
  • 2015, en coll. avec Ihadjadene Madjid et Baltz Claude, Culture Informationnelle. Vers une propédeutique numérique. Former les citoyens à l’ère de l’Internet, Paris, Hermann.
  • 2014, HYBRID n° 1 : « Patrimoines éphémères », Presses universitaires de Vincennes.
  • 2011, en coll. avec Gervais Bertrand, Protée n° 39, vol. 1 : « Esthétiques numériques ».
  • 2011, en coll. avec Maza Monique, E-Formes 2 – Les écritures et arts numériques au risque du jeu, Publications de l’Université de Saint-Étienne.
  • 2008, en coll. avec Maza Monique, E-Formes 1 – Écritures visuelles sur supports numériques, Publications de l’Université de Saint-Étienne.
  • 2016, en coll. avec Patrice Stéphane, Les Lectures de Marguerite Duras, Presses universitaires de Lyon.

Articles dans revues référencées

  • 2020,« De l’architexte au computexte. Poétiques du texte numérique, face à l’évolution des dispositifs », Communication et langages n° 203, p. 97-112
  • 2020, en coll. avec Cervulle Maxime, « Regard et communication », MEI – Médiation & Information n° 49, p. 7-13.
  • 2020, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Remonter aux motivations sociales et politiques du regard. Éléments d’une méthode en sémiotique sociale », MEI n° 49, p. 24-49.
  • 2020, en coll. avec Rajchman John et Cervulle Maxime, « On Seeing and Knowing : entretien avec John Rajchman », MEI n° 49, p. 15-25.
  • 2019, « Le parler fransais des Gilles et John. Enquête sur les crypto-langages militants au sein des plateformes », Hermès n° 84, p. 131-137.
  • 2018, « La capture du langage humain par le capitalisme linguistique des plateformes », Les Cahiers du numérique n° 3-4, p. 151-172.
  • 2018, « Littérature et numérique : archéologie d’un paradoxe », Revue de recherche en littératie médiatique multimodale, vol. 8, https://www.erudit.org/fr/revues/rechercheslmm/2018-v8-rechercheslmm03931/1050933ar/ (18 pages).
  • 2017, « Désinstrumentaliser l’éducation aux Technologies de l’information et de la communication », Interfaces numériques n° 3, vol. 6, p. 499-514.
  • 2017, en coll. avec Jehel Sophie, « Pour une approche de l’éducation critique aux médias par le décryptage des logiques politiques, économiques, idéologiques et éditoriales du numérique », tic&société n° 11, p. 47-83.
  • 2017, « Interpréter l’hyperlien en contexte pédagogique : éléments d’une sémiotique sociale », Le Français Aujourd’hui n° 196, p. 25-34.
  • 2016, « Sémiotique critique du discours hypertextualisé », Semen n° 42, p. 135-156.
  • 2015, « Préfigurations du lecteur dans le journalisme en ligne. À partir d’une analyse sémio-rhétorique de la pratique des hyperliens dans liberation.fr et lemonde.fr », Communication n° 33, mis en ligne le 28 janvier 2016.
  • 2015, « Réflexions sur les possibilités d’une recherche-création désinstrumentalisée », Hermès n° 72, p. 198-205.
  • 2015, « Hypertexte, intermédialité et narrativité », Critique n° 819-820, p. 637-652.
  • 2014, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Les figues du livre numérique ‘augmenté’ au prisme d’une rhétorique de la réception », Etudes de communication n° 43, p. 107-128.
  • 2014, « Approche sémio-rhétorique du texte animé dans la publicité en ligne », Recherches en communication n° 39, p. 165-181.
  • 2014, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Huit questions posées à la littérature numérique, son existence, sa substance, ses supports et son avenir », Formules n° 18, p. 49-85.
  • 2013, « The iconicity of digital texts », Language and Communication n° 33, p. 1–7.
  • 2013, « Hypertext reading. A retro-projective performance », Performance Research n° 18, Taylor & Francis, p. 28-37.
  • 2012, « Irradiations iconiques : réflexions sur le texte animé, à partir de quatre exemples dans la littérature numérique », Nouveaux Actes Sémiotiques n° 115, « Analyses sémiotiques ».
  • 2012, « De l’argumentation manipulable à la manipulation du lecteur. Étude sémio-rhétorique du rôle de l’hypertexte dans le discours journalistique », MEI n° 34, p. 133-144.
  • 2012, « La littérature numérique entre légitimation et canonisation », Culture et musées n° 18, p. 201-223.
  • 2011, « Penser la (dé-)cohérence : Le rôle de l’hypertexte dans la formation à la culture informationnelle », BBF n° 56, p. 40-45.
  • 2011, « Hypertexte et irradiation iconique », Les Cahiers du numérique n° 3-4, p. 46-67.
  • 2011, « De la confirmation à la subversion : Les figures d’animation face aux conventions du discours numérique », Protée n° 39, p. 23-36.
  • 2011, « L’intégration des pratiques créatives dans l’enseignement de la culture informationnelle », Spirale, Varia,n° 47, p. 19-31.
  • 2011, « Animation and manipulation figures in digital literature », LLC/Literary and Linguistic Computing n° 28, Oxford University Press, p. 321-330.
  • 2011, « Writing the ephemeral and re-enchanting the remnants : The lability of the digital device in literary practice », Journal of Writing in Creative Practice n° 4, Intellect Journals, UK, p. 79-92.
  • 2010, « Lire la littérature numérique à l’université : deux situations pédagogiques », Études de linguistique appliquée n° 160, p. 411-420.
  • 2009, « Aesthetics of surface, ephemeral and re-enchantment in digital literature. How authors and readers deal with the lability of the electronic device », Neohelicon n° 36, p. 477-488.
  • 2009, « La Série des U and Passage by Philippe Bootz. A close reading », Dichtung digital n° 39.
  • 2008, « Le texte résiste-t-il à l’hypermédia ? », Communication et Langages n° 155, p. 63-79.
  • 2008, « Quelques réflexions sur une poétique de l’interaction », Passages d’encres n° 33, p. 123-130.
  • 2008, « Figures de surface média », Protée n° 36, 1, p. 79-90.
  • 2007, « Littératures numériques : tendances, perspectives, outils d’analyse », Études françaises n° 43, p. 111-131.
  • 2006, « Le Prévisible et l’Imprévisible dans la littérature programmée », Formules n° 10, Littérature numérique et caetera, Paris, Noësis, p. 117-13.

Articles dans d’autres revues

  • 2016, « Cultures numériques : alternatives », introduction au numéro 3 de la revue HYBRID, Presses universitaires de Vincennes, (13 pages).
  • 2016, en coll. avec Dufrêne Bernadette, « Patrimoines éphémères », introduction au numéro 1 de la revue HYBRID (Revue des arts et médiations humaines), Presses universitaires de Vincennes, (15 pages).
  • 2011, « Face aux disparitions aléatoires de l’œuvre numérique. Réponses esthétiques et conséquences pour la préservation », Revue TLE, Presses universitaires de Vincennes, p. 135-159.
  • 2010, « ‘Formation à l’information’, quels partenariats entre enseignants et professionnels de l’information ? », Les cahiers d’Esquisse n° 1, janvier, revue de l’IUFM Aquitaine, p. 39-49.
  • 2006, « Structures temporelles et logiques du récit hypertextuel », Rilune, Revue des Littératures de l’Union Européenne n° 5.

Chapitres d’ouvrage

  • 2020, « Détourner Facebook par Facebook, l’œuvre Un monde incertain de Jean-Pierre Balpe », Education critique aux médias et à l’information en contexte numérique. Enjeux, outils, méthodes, éd. Jehel Sophie et Saemmer Alexandra, Lyon Presses de l’Enssib, p. 197-220.
  • 2019, « La littérature informatique, un art du dispositif », Valoriser la littérature numérique en bibliothèque, éd. Franck Queyraud, Lyon, Presses de l’ENSSIB, p. 28-35.
  • 2019, en coll. avec Dufrêne Bernadette, « Patrimoines éphémères : un paradoxe ? », Les patrimoines en recherche(s) d’avenir, éd. Étienne Arnheim, Anne-Julie Etter, Ghislaine Glasson-Deschaumes, Pascal Liévaux, Presses de Paris Ouest, 2019, p. 47-59.
  • 2019, « Pour une sémiotique critique des artefacts culturels », La sémiotique et son autre, éd. Amir Biglari et Nathalie Roelens, Paris, Kimé, p. 349-370.
  • 2017. « Lectures préférentielles du dispositif tablette », Translittératie et affiliations numériques, éd. Vincent Liquète et Karel Soumagnac, Paris, Hermann, p. 57-72.
  • 2017. « Poésies dans, et hors le numérique », La poésie délivrée, éd. Alain Vaillant, Serge Linarès, Alexandra Saemmer, Corinne Legoy, Presses de Paris Ouest, p. 327-346.
  • 2017, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Approche socio-sémiotique du catalogue d’exposition numérique Edward Hopper. D’une fenêtre à l’autre », Livres d’art numériques, de la conception à la réception, éd. Alexandra Saemmer et Nolwenn Tréhondart, p. 169-202.
  • 2015, en coll. avec Lavaud-Forest Sophie, « Introduction », E-Formes 3 – Les Frontières de l’oeuvre numérique, éd. Saemmer Alexandra, Lavaud-Forest Sophie, Publications de l’Université de Saint-Étienne, p. 9-19.
  • 2015, en coll. avec Bootz Philippe, « Un éphémère pérenne : dialogue », E-Formes 3 – Les Frontières de l’oeuvre numérique, éd. Saemmer Alexandra, Lavaud-Forest Sophie, Publications de l’Université de Saint-Étienne, p. 269-284.
  • 2015, « Enseigner la lecture numérique des médias », Culture Informationnelle. Vers une propédeutique numérique : Former les citoyens à l’ère de l’Internet, éd. Saemmer Alexandra, Ihadjadene Madjid, Baltz Claude, Paris, Hermann, p. 157-174.
  • 2013, « Hyperfiction as a medium for drifting times », Analyzing digital fiction, éd. Hans Rustad, Aastrid Ensslin, Alice Bell, London, Routledge, p. 176-193.
  • 2013, « Quelques réflexions sur une formation à la culture numérique », Numérisation du patrimoine, éd. Dufrêne Bernadette, Ihadjadene Madjid et Bruckmann Denis, Paris, Hermann, 2013, p. 259-272.
  • 2011, « Lectures immersives du texte numérique – un paradoxe ? », La lecture numérique, éd. Bélisle Claire, Presses de l’enssib, p. 255-276.
  • 2011., « Le jeu, comme espace de résistance : Introduction », E-Formes 2. Au risque du jeu, éd. Saemmer Alexandra et Maza Monique, Publications de l’Université de Saint-Etienne, p. 15-28.
  • 2011, « Les figures de manipulation face aux conventions du jeu », E-Formes 2. Au risque du jeu, éd. Alexandra Saemmer et Monique Maza, Publications de l’Université de Saint-Etienne, p. 67-79.
  • 2011, « Digital arts and literature – is it just a game ? », Actes du premier colloque international sur la littérature numérique en Italie, Palazzo Arti Napoli et Atelier Multimediale editrice, p. 366-377.
  • 2010, « Textual material in the digital medium », Regards croisés. Perspectives on digital literature, éd. Bootz Philippe et Baldwin Sandy, West Virginia University Press, p. 93-106.
  • 2009, « Tumulte en ligne », François Bon. Eclats de réalité, éd. Jean-Bernard Vray et Dominique Viart, Publications de l’Université de Saint-Étienne, p. 249-267.
  • 2009, « Digital literature. A question of style », Reading Moving Letters : Digital Literature in Research and Teaching, éd. Simanowski Roberto, Schäfer Jörgen et Gendolla Peter, Bielefeld, Transcript Verlag, p. 163-182.
  • 2009, « Digital literature – in search of a discipline ? », Reading Moving Letters : Digital Literature in Research and Teaching, éd. Simanowski Roberto, Schäfer Jörgen et Gendolla Peter, Bielefeld, Transcript Verlag, p. 329-334.
  • 2009, « Espaces intimes en réseau », Les arts visuels, le web et la fiction, éd. Bernard Guelton, Publications de la Sorbonne, p. 92-102.
  • 2008, « Marguerite Duras et l’affaire Villemin », Tout contre le réel. Miroirs du fait divers, éd. André Emmanuelle, Boyer-Weinmann Martine et Kuntz Hélène, Paris, Le Manuscrit, p. 55-69.
  • 2007, « Reading guidelines for electronic literature », Literatures in the Digital Era : Theory and Praxis, éd. Sanz Amelia et Romero Dolores, Cambridge Scholars Publishing, p. 151-165.
  • 2007, en coll. avec Maza Monique, « La littérarité des e-formes textuelles », E-Formes 1. Écritures visuelles sur supports numériques, éd. Saemmer Alexandra et Maza Monique, Publications de l’Université de Saint-Etienne, p. 117-126.
  • 2007. « Figures de style électroniques », E-Formes 1. Écritures visuelles sur supports numériques, éd. Saemmer Alexandra et Maza Monique, Publications de l’Université de Saint-Etienne, p. 145-158.
  • 2006, en coll. avec Bélisle Claire et al., « Encyclopédies en ligne : quels enjeux pour le lecteur ? », Document numérique et société, éd. Chartron Ghislaine et Broudoux Évelyne, Paris, Editions de l’ADBS, p. 265-278.
  • 2006, « Montages de mémoire dans l’œuvre de Heinar Kipphardt », Mémoires en miroir, éd. Gelas Bruno, Martin Jean-Pierre et Gerscha Karsten, Presses Universitaires de Lyon, p. 193-206.
  • 2006, « Le Luxembourg de Sophie Ristelhueber et de Jean Echenoz », Jean Echenoz, éd. Vray Jean-Bernard et Jérusalem Christine, Presses universitaires de Saint-Étienne, p. 231-241.
  • 2006, « Courriers de lecteurs à propos de ‘Sublime, forcément sublime Christine V.’ de Marguerite Duras », Marguerite Duras. Marges et transgressions, éd. Cousseau Anne et Denès Dominique, PU de Nancy, p. 149-157.
  • 2006, « Textes et images en mouvement », Frontières des genres, éd. Sistrup Jensen Meret et Thirouin Marie-Odile, Presses Universitaires de Lyon, p. 117-127.
  • 2005, en coll. avec Apollon Daniel et al., Atelier Lecture Numérique, réseau Pédauque, « La lecture sur supports numériques : des repères pour une activité complexe qui se diversifie », La redocumentarisation du monde, éd. T. Pédauque Roger, Toulouse, p. 47-64.
  • 2005, « L’Histoire dans L’Amante anglaise », Les Lectures de Marguerite Duras, Presses Universitaires de Lyon, éd. Patrice Stéphane et Saemmer Alexandra, p. 137-146.
  • 2003, « Le noir et le blanc chez Marguerite Duras et Roman Opalka », Littérature et Peinture, éd. Gaubert Serge, Bukarest, Editura Babel, p. 69-76.
  • 2003, « La singularité de deux hommes sans qualités – Emmanuel Bove et Robert Musil », Lire Emmanuel Bove, éd. Coste Sophie et Carlat Dominique, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, p. 61-71.
  • 2003. « La Révolution hypertextuelle », Écrire la rupture, éd. Colin René-Pierre, Tusson, Du Lerot, p. 191-203.
  • 2002, « Chambres hallucinatoires dans les films de Marguerite Duras », L’Espace dans le film, éd. Steinlein Almut, München, Peter Lang, p. 237-249.
  • 2001, « Les pièges spéculaires et les chambres d’échos », Lire Duras, éd. Burgelin Claude, Presses Universitaires de Lyon, p. 107-114.
  • 2001, « Conversations sacrées de Marguerite Duras et Robert Musil », Marguerite Duras – Femme du Siècle, éd. Harvey S. et Ince Kate, Amsterdam, Rodopi, p. 289-298.
  • 2001, « Marguerite Duras and Robert Musil : A Feminist View on Violence », The Aesthetics and Pragmatics of Violence, éd. Pankratz Anette, Passau, Carl Stutz Verlag, p. 225-232.

Chapitres dans actes de colloque

  • 2019, « Rachel Charlus, profil de fiction sur Facebook. Tentative d’épuisement d’Un Monde Incertain de Jean-Pierre Balpe », Pratiques contre-narratives à l’ère du storytelling, dir. Danielle Perrot-Corpet et Judith Sarfati Lanter, Fabula, https://www.fabula.org/colloques/sommaire6029.php (17 p.)
  • 2017, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Le design éditorial des livres d’art numériques, au prisme de leurs pratiques de conception et de réception », H2PTM’2017, London, Iste, p. 187-205.
  • 2013, en coll. avec Haute Lucile, Herbet Aurélie et Farge Odile, « L’hyperfiction Conduit d’Aération : Figures de la lecture et de la déambulation », H2PTM’2013, Paris, Hermes, p. 161-174.
  • 2013, en coll. avec Haute Lucile, Farge Odile, « Conduit d’Aération : writing and performing a narrative hypertext », Proceedings of the Virtual Reality International Conference : Laval Virtual, New York, ACM, article 21.
  • 2013, en coll. avec Tréhondart Nolwenn, « Ecrire et concevoir un hypertexte narratif pour tablette. Figures de la lecture et anticipations de pratiques dans le projet recherche et création Conduit d’Aération », CiDE 16, Actes du 16e colloque international sur le document numérique, Europia éditions, p. 103-113.
  • 2011, en coll. avec Bootz Philippe, Fenniche Raja et Hachicha Sami, « Approches sémiotiques et interculturelles d’un site web tunisien », H2PTM ‘11, Hypermédias et pratiques numériques, éd. Imad Saleh, Luc Massou, et al., Paris, Hermès, p. 215-228.
  • 2010, « Approche semio-rhétorique des couplages texte-mouvement dans le discours numérique », Cide 13, éd. Ihadjanene Madjid, Zackland Manuel et Zreik Khaldoun, Paris, Europia, p. 25-38.
  • 2007, « Les métaphores du texte numérique », H2PTM ’07 , Collaborer, échanger, inventer : expériences de réseaux, éd. Saleh Imad et al., Paris, Hermès, p. 199-213

 

Entrées dans des encyclopédies

Ressources vidéo

2018. « Is there any way out of the Colony ? The Capturing of Language by the Digital Machine, and Where Poetic Insurrection May Begin ». Multilingual Digital Authorship Symposium. Lancaster University, 8-9 March 2018https://youtu.be/LkBDv08TETs

2016, « Tranlittératie et affiliations numériques », Séminaire Lecture préférentielle du dispositif tablette, IMS, 4 et 5 février 2016. https://www.youtube.com/watch?v=2JUBk1paZXs

2016, « Lire et écrire dans l’hypertexte : retours d’expérience », Séminaire Pratiques d’écriture numérique, en situations d’apprentissage, Université de Rouen, 13 janvier 2016. https://webtv.univ-rouen.fr/videos/intervention-alexandra-saemmer/#info

2014. « Recherche et création : Alexandra Saemmer ». Après-midi recherche et création jeudi 13 novembre 2014.https://vimeo.com/114543591

2012. « Performances d’artistes et écrivains numériques ». Les métamorphoses de l’œuvre et de l’écriture à l’heure du numérique. Vers un renouveau des humanités ?. 20 novembre 2012. http://webtv.ac-versailles.fr/spip.php?page=iframe-video&id_article=949